Histoire

Les premiers indices de culture pour la récolte de l’olive et production d’huile nous emmènent jusqu’à l’île de Crète, en pleine méditerranée, aux alentours de 5000 à 6000 av. J.C. Quant aux premiers écrits, ceux-ci remontent à 2500 av. J.C., on les trouve sur les écriteaux minoens et ils démontrent l’importance que ces arbres et leurs produits détenaient sur le monde dominé par le roi Minos de Crète.

Toile de Van Gogh dédiée à l’olivier

Dans l’Egypte ancienne, l’huile était vastement utilisée dans l’illumination publique. C’est dans les terres du Val du Nil que se créèrent les premiers procédés mécaniques pour l’extraction de l’huile d’olive, dont les principes sont aujourd’hui encore utilisés dans le monde entier. Dans la civilisation égyptienne l’huile d’olive était utilisée à des fins culinaires et était très appréciée pour ces vertus thérapeutiques, les bains d’huile étant très à la mode. Du point de vue spirituel, il existe des preuves de l’utilisation de couronnes de feuilles d’olivier dans les cérémonies funèbres, en particulier en ce qui concernait le propre Pharaon. Les Phéniciens, excellents voyageurs, ce chargèrent de disséminer l’olivier à travers les côtes méditerranéennes, à partir de 1600 av. J.C. C’est ainsi qu’il arrivât aux Îles Grecques, où quelques siècles plus tard émergerait la civilisation Grecque, qui a tant valorisé l’olivier et ses produits.

[Page Précédente]


www.ecossistemas.com

© Ecossistemas, 2006